Chargement Évènements
Que peut bien représenter 18 600 000 ?

18 600 000, c’est le nombre de fois que seront percutés les douilles d’obus durant le temps d’exposition de Lorette .

18,6 millions de notes produites par la résonance réelle des restes d’obus de la grande guerre.

9,7 millions de soldats plus 8,9 millions de civils en pertes humaines estimées au cours de la guerre 14-18.

 

Lorette, redonne corps à ces données devenues abstraites, si énormes qu’elles dépassent nos facultés de représentations immédiates, en offrant une note à chaque individu. Les Ensembles 2.2 proposent une lecture contemporaine du monument aux morts en associant les nouvelles technologies aux reliques de la guerre 14-18.

Il s’agit en effet d’une installation numérique et sonore composée de douilles d’obus mises en résonance 18 600 000 fois par des percuteurs, eux-mêmes pilotés par un système électronique adapté et autonome.

Visible dans l’espace public, la sculpture sera installé dans une des cellules du barrage Vauban, en parallèle de l’exposition d’Amnesty International, et résonnera par intermittence, pour produire le nombre de notes voulues.

Du 4 octobre au 2 décembre 2018