u-Chronique #6 : Porosités en arts et sciences

RENCONTRE . DISCUSSION 25 avril 2019 . 19h - 20h Shadok, 25 presqu’île André Malraux ⇢ Comment discuter, découvrir, partager nos connaissances et imaginer l’avenir à partir d’oeuvres d’art et de démarches artistiques ? C’est cette question qui anime le cycle de rencontres publiques des u-Chroniques. Les Ensembles 2.2 proposent alors un évènement convivial qui invite des artistes, des techniciens, des scientifiques et le public à échanger autour d’une thématique au travers du prisme d’oeuvres d’arts technologiques. Dans le cadre de la résidence du danseur Etienne Fanteguzzi, cette sixième édition aura pour thème "Porosités entre arts et sciences : intuition, création et imaginaires communs." Le principe de l’u-Chronique est simple : l’animateur présente trois oeuvres en rapport avec la thématique et invite les intervenants à commenter de leur propre point de vue les problématiques qu’elles soulèvent, ainsi qu’à échanger avec les autres domaines de compétence présents.   ▶︎ Visionner notre dernière u-Chronique sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=HTL6vip_9Uc&t=625s&fbclid=IwAR26oNl8z9wXLacfC83Whjsb96ZO1ehWN7DRSWaZ8WxxnGR-JURP5T34qt0   → Plus d’infos à venir sur les intervenants et sur les oeuvres. Entrée libre Pour tout renseignements supplémentaires, veuillez nous contacter à l’adresse : mediation@le2p2.com, ou le 06.52.20.60.79

Résidence Etienne Fanteguzzi

RÉSIDENCE  du 24 avril au 30 avril RENCONTRE  u-Chroniques du 25 avril . 19h Le Shadok Le danseur Etienne Fanteguzzi est le cinquième invité du cycle d’accompagnement en résidence porté par Les Ensembles 2.2. Il y développera son projet Mouvement = ∑ ∫ Pmvti + etcâ, une forme qui entremêle conférence, danse et performance sur la question aussi simple qu’abyssale du mouvement. Son intention est de croiser le cheminement de pensée du scientifique avec celui de l’artiste, et donner un aspect scientifique à une démarche artistique (et inversement). Faire en sorte que la science et la fiction s’entremêlent, que la réalité et l’imaginaire se nourrissent. Comment partager des concepts scientifiques et philosophiques de manière concrète, en impliquant le corps ? Cette résidence sera l’occasion de travailler sur la dimension sonore du projet. Ce-dernier sculptera l’espace et viendra soutenir le propos de différentes manières, illustrer l’univers tel que le conçoit la théorie de la relativité ou le principe d’incertitude en mécanique quantique. La rencontre du public avec l’artiste se fera dans le cadre de la sixième édition de l’u-Chronique le 25 avril au Shadok, dont le thème sera : L’intuition dans les sciences. > Plus d'informations sur l'u-Chronique #7.

By |2019-04-15T09:11:10+01:00avril 28th, 2019|Tags: , , , , , |0 Comments